Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 14:40

Nouvel An : cinq conseils pour (enfin) tenir vos bonnes résolutions du 1er janvier

La nouvelle année vient tout juste de commencer. A l'heure des traditionnelles bonnes résolutions, franceinfo a interrogé des spécialistes pour vous aider à tenir vos engagements.

C\'est l\'une des traditions de la nouvelle année : chaque 1er janvier, nous prenons presque tous de bonnes résolutions, souvent bien difficiles à tenir...
C'est l'une des traditions de la nouvelle année : chaque 1er janvier, nous prenons presque tous de bonnes résolutions, souvent bien difficiles à tenir...

Cette fois, c'est la bonne ! C'est ce que l'on pense chaque 1er janvier, au moment de définir nos résolutions pour l'année à venir : se remettre au sport, perdre du poids, voir davantage sa famille... Sur le coup, on y croit, on se promet de réussir... avant d'abandonner lamentablement quelques semaines plus tard. Alors cette année, comment tenir bon ? Franceinfo a interrogé trois spécialistes et vous propose quelques conseils pour démarrer 2017 du bon pied.

1Bien choisir sa résolution

Inutile d'élaborer une longue liste de résolutions, vous ne les tiendrez pas ! "Si l'on en prend plusieurs, la bonne volonté s'étiole, explique à franceinfo le philosophe Denis Moreau. Il vaut mieux se concentrer sur une seule." Et pas n'importe laquelle ! Pour Michelle Jean-Baptiste, coach et auteure de Mes bonnes résolutions en action (Fortuna, 2015), le plus important est d'être réaliste : "La résolution n'est pas un rêve ou un fantasme, il ne faut pas être trop ambitieux."

Commencez par définir votre objectif précisément, avec des critères à atteindre. Par exemple, si vous avez décidé de maigrir, fixez-vous un nombre de kilos à perdre. Et surtout, assurez-vous que cette décision est la vôtre, rien que la vôtre. "C'est un engagement envers soi-même, pas quelque chose que l'on décide pour faire plaisir à son entourage", insiste Michelle Jean-Baptiste. Pour cela, il faut surtout réfléchir aux raisons qui motivent notre résolution. "La personne doit s'interroger sur l'essence de son objectif", précise Béatrice Voirin, psychothérapeute et coach. "Si vous décidez de maigrir, demandez-vous pourquoi. Pour être en meilleur santé ? Pour trouver l'amour ? Parfois, une bonne résolution cache un autre objectif, plus profond. De pourquoi en pourquoi, on finit par trouver la bonne résolution qui nous correspond vraiment."

2Lister les étapes à suivre

Une fois la résolution choisie, encore faut-il la mettre en œuvre. Ici aussi, la précipitation est à bannir. "L'important, c'est de décomposer les étapes qui permettent de réaliser l'objectif que l'on s'est fixé", explique Michelle Jean-Baptiste. Si vous décidez de vous mettre au sport par exemple, fixez-vous un nombre de séances par semaine, adapté à votre emploi du temps, optez pour un lieu adéquat, proche de votre domicile ou de votre travail et évaluez le budget nécessaire. "Ce sont des choses toutes bêtes, mais très pratiques", précise la coach.

3S'autocongratuler (souvent)

Exit l'autoflagellation, la dévalorisation et la culpabilisation. Pour Michelle Jean-Baptiste, "il faut s'éloigner de l'idée du devoir et se féliciter à chaque étape". N'attendez pas d'avoir perdu trois kilos pour être content de vous, valorisez chaque séance de sport, saluez vos efforts. Pour vous encourager, faites un bilan positif une fois par semaine, même si cela peut sembler dérisoire au début. "La bonne méthode, c'est d'avancer pas à pas, en privilégiant les petites décisions que l'on réitère tous les jours plutôt que la grandiloquence du 1er janvier", rappelle Denis Moreau.

4Profiter de ses échecs

C'est trop difficile, je n'y arriverai jamais, j'arrête... Après le réveillon, la motivation décroît, les obstacles s'accumulent et on finit par abandonner : 31% des adeptes des bonnes résolutions pensent lâcher l'affaire dès la fin janvier, selon une enquête Yougov. Et pourtant, "l'échec n'est pas toujours un échec en soi", positive Michelle Jean-Baptiste. "Si l'on ne réussit pas à tenir nos bonnes résolutions, c'est peut-être parce qu'elles ne correspondent pas à nos attentes, estime-t-elle. Par exemple, il y a quelques années, j'avais décidé de faire du kung-fu. J'imaginais que j'allais apprendre à me battre, avec un maître Jedi... et j'ai été déçue. Mais au lieu de tout arrêter, j'ai commencé un autre sport, plus proche de mes envies." En cas d'échec, remettez donc votre résolution en question (pas vous) ! C'est justement l'occasion de reformuler votre objectif, en l'adaptant davantage à votre personnalité et à vos attentes.

5N'en prendre aucune (tout simplement)

Par anticonformisme, par flemme ou par volonté assumée, on peut aussi décider de ne prendre aucune résolution. "En fait, ne pas en prendre, c'est déjà en prendre une. C'est décider de lâcher la pression, de se laisser vivre au fil de l'eau... et c'est très bien !" encourage Michelle Jean-Baptiste. Un point de vue que partage la psychothérapeute Béatrice Voirin. "J'ai tendance à dire aux gens : 'Foutez-vous la paix, faites ce que vous pouvez." Ce sera déjà pas mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens