Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 06:23

Primaire à gauche: Que proposent les 7 candidats aux jeunes?

JEUNESSE Les Jeunes socialistes invitent les candidats à la primaire de la Belle alliance populaire à présenter ce samedi leurs engagements pour la jeunesse...

Les candidats à la primaire organisée en janvier 2017 par le PS: Manuel Valls, François de Rugy, Benoît Hamon, Sylvia Pinel, Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Bennahmias.
Les candidats à la primaire organisée en janvier 2017 par le PS: Manuel Valls, François de Rugy, Benoît Hamon, Sylvia Pinel, Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Bennahmias. - JOEL SAGET / AFP // PHILIPPE LOPEZ / AFP

 

Roulez jeunesse ! Les sept candidats de la primaire organisée par le PS sont invités ce samedi à présenter leurs propositions pour les jeunes Français, conviés par les Jeunes socialistes à la Bellevilloise, dans le XXe arrondissement parisien. Pour l’occasion, 20 Minutes a épluché les programmes des candidats à la recherche des mesures pensées pour les jeunes.

Service civique 

Quatre des sept candidats proposent de créer un service pour les jeunes. Arnaud Montebourg veut rendre obligatoire « un service national, qui sera militaire, civil, humanitaire », pour favoriser « le brassage qui manque à notre pays ». En contrepartie, chaque jeune recevrait un « prêt d’honneur universel » pour financer un projet, sous forme d’un microcrédit entre 5.000 et 10.000 euros, et serait suivi par des associations.

Manuel Valls propose de mettre en place un service civique obligatoire de six mois pour les jeunes, afin de « créer des liens entre jeunes de territoires et de milieux différents ».

Une proposition similaire figure dans le programme du candidat écologiste François de Rugy. Il s’agit d’un service civique universel obligatoire au sein d’associations, d’opérateurs publics du domaine de l’environnement et de la protection de la nature ou des collectivités locales. Il durerait au minimum 3 mois. Pour un service de 6 mois, les jeunes seraient rémunérés et obtiendraient un certificat de compétences, et pour 12 mois un capital de 12.000 euros « mobilisable pour un achat immobilier, une création d’entreprise, une association à une entreprise existante ou une formation professionnalisante ».

Pas de service obligatoire dans le programme de Benoît Hamon qui veut toutefois encourager les jeunes à faire un service civique, en faisant rencontrer des entrepreneurs sociaux, des dirigeants ou des bénévoles associatifs aux collégiens et lycéens. Faire un service civique ou avoir une expérience longue de bénévolat permettrait de valider le premier semestre de l’université.

Sylvia Pinel souhaite quant à elle créer des « chantiers républicains » : pendant trois ans, à raison d’un mois par an, les jeunes de 15 à 18 ans « devront défendre un projet cohérent avec les valeurs de la République et qu’ils auront choisis ». La candidate du Parti radical de gauche veut également encourager les jeunes et les étudiants à faire du volontariat pour des périodes de réserve durant les vacances.

Emploi

Près d’un jeune sur quatre est au chômage en France, chez les actifs de moins de 25 ans (selon l’Insee).

Vincent Peillon propose d’étendre la garantie jeunes à 200.000 bénéficiaires (il y en avait un peu plus de 100.000 fin 2016 selon les chiffres du gouvernement). Il veut aussi relever l’âge-plafond pour entrer en apprentissage, de 25 ans à 30 ans, « pour favoriser l’acquisition de savoir-faire professionnels par les jeunes les plus éloignés du cadre scolaire ». Son programme inclut également un plan de recrutement de jeunes chercheurs, d’ingénieurs et de techniciens dans les établissements publics à caractère scientifiques et technologiques (EPST), à hauteur de 4.000 postes sur cinq ans.

Pour aider les jeunes en difficulté financière, Manuel Valls propose de leur donner accès dès 18 ans à un revenu décent, une fusion de tous les minima sociaux. A l’heure actuelle, il faut avoir au moins 25 ans pour avoir droit au revenu de solidarité active (RSA). L’ancien Premier ministre prévoit également d’investir un milliard d’euros par an dans les universités.

Benoît Hamon veut donner accès au RSA (augmenté de 10 %) à tous les jeunes de 18 à 25 ans, automatiquement et quel que soit leur niveau de ressources, dans le cadre de la mise en place du « revenu universel d’existence ».

Jean-Luc Bennahmias veut favoriser l’alternance, en allégeant les charges sociales pour les employeurs de jeunes en alternance.

Enfin, François de Rugy veut une exonération de charges pour les recrutements de jeune (ou de senior) par les groupements d’employeurs.

Sylvia Pinel a reconnu dans 20 Minutes « que la jeunesse qui arrive sur le marché du travail doute de son insertion. Il faut répondre de manière très forte à cette question de l’emploi ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens