Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 06:22

Penelopegate: appel de la droite à la séparation des pouvoirs

 Christian Jacob, un des quatre présidents des quatre présidents des groupes parlementaires de la droite et du centre signataires de la tribune dans le JDD, le 24 janvier 2017 à l\
 

Christian Jacob, un des quatre présidents des quatre présidents des groupes parlementaires de la droite et du centre signataires de la tribune dans le JDD, le 24 janvier 2017 à l'Assemblée nationale, à Paris

 

Penelopegate: Les présidents des quatre groupes parlementaires de la droite et du centre ont lancé un appel à la Justice pour qu'elle respecte la séparation des pouvoirs

Les présidents des quatre groupes parlementaires de la droite et du centre ont lancé dans le Journal du Dimanche un appel à la Justice pour qu'elle respecte la séparation des pouvoirs et s'abstienne de prendre en "otage" l'élection présidentielle, en référence au Penelopegate.

"La séparation des pouvoirs a été malmenée dans la procédure qui vise François Fillon" pour des soupçons d'emplois fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, accusent dans une tribune commune Christian Jacob (groupe LR, Assemblée nationale), Bruno Retailleau (groupe LR, Sénat), Philippe Vigier (groupe UDI, Assemblée nationale) et François Zocchetto (groupe UC, Sénat).

"Avec une réactivité surprenante une procédure d'enquête a été engagée sur la base d'un délit qui n'existe pas pour un parlementaire, et de surcroît avec l'objectif de contrôler dans le détail l'activité d'un député et de ses collaborateurs" accusent-ils, estimant que "en écartant le principe de séparation des pouvoirs, l'élection présidentielle a été prise en otage", et évoquant un "risque de priver les électeurs du droit fondamental à exercer leur choix souverain si près de l'élection présidentielle".

"Ceux qui ont en charge d'appliquer la loi doivent la respecter", demandent encore ces parlementaires. "Notre justice ne doit pas s'aventurer sur le terrain de la politique et des médias", soulignent les élus, accusant en outre les responsables de l'enquête sur le candidat de la droite à la présidentielle de manquer à leurs obligations de discrétion: "une faute a été commise par ceux qui se sont exonérés du secret de l'enquête et qui ont préféré le bruit médiatique au droit", font-ils valoir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens