Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 05:53

François Fillon veut créer une «commission sur la moralisation de la vie publique»

PRESIDENTIELLE Il était le seul à ne pas avoir répondu à l’association Transparency, qui avait fait 11 propositions aux candidats, en matière de transparence...

François Fillon, le 6 mars 2017.
François Fillon, le 6 mars 2017. - CHAMUSSY/SIPA

 

François Fillon, s’il devient président, entend créer une « commission » chargée de « faire des propositions sur la transparence et la moralisation de la vie publique », indique-t-il dans une lettre à Transparency dont l’AFP a eu connaissance ce lundi.

L’ancien Premier ministre, empêtré dans les affaires notamment d’emplois présumés fictifs de sa famille, était le seul à ne pas avoir répondu dans les temps à l’association anticorruption, qui avait fait 11 propositions aux candidats à l’Elysée.

>> A lire aussi : Tous les candidats à l'Elysée ont fait des promesses à l'ONG Transparency (sauf Fillon)

« Une définition claire du rôle et du profil des assistants parlementaires »

Dans son courrier envoyé jeudi soir et publié par Transparency International France, François Fillon indique qu’il confiera « à une commission présidée par le vice-président du Conseil d’Etat, le procureur général près la Cour de cassation et le premier président de la Cour des comptes le soin de faire des propositions sur la transparence et la moralisation de la vie publique, et notamment sur la prévention des conflits d’intérêts et les règles en matière de transparence ». Par ailleurs, François Fillon précise dans son courrier le calendrier pour l’Assemblée nationale et le Sénat, qui devront « proposer avant la fin de cette année » des voies pour renforcer « leurs mécanismes de contrôle et de déontologie ».

>> A lire aussi : Transparency International pointe du doigt les pays émergents

Et de préciser : ces propositions, « dans la concertation avec les assemblées et entre les différents partis représentés », « devront prendre en compte une définition claire du rôle et du profil des assistants parlementaires et une transparence totale sur ce sujet ». Parmi les propositions de Transparency, le candidat de la droite s’engage en termes généraux sur le non-cumul des mandats, la « prise en compte du casier judiciaire et de la situation fiscale des candidats », et encore le « renforcement du contrôle des dépenses des parlementaires ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens