Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 09:23

Privilégier la confrontation des idées à celle des hommes

Tribune à destination des Adhérents directs de l’UDI

Par Hubert de Jenlis, Vice-président du Conseil départemental de la Somme, Délégué national de l’UDI en charge des Adhérents directs

« Mes chers amis,

Depuis plus d’un mois maintenant, la confrontation démocratique dans laquelle nous placions tant d’espoirs pour que la France relève la tête est confisquée.

Les développements, à n’en plus finir, de ce qu’il convient d’appeler « l’affaire Fillon » plongent la famille politique de la droite et du centre dans un chaos indescriptible, dont il est impossible qu’elle sorte indemne.

« Depuis que je suis investi en politique, je place le renouveau des pratiques politiques au cœur de mon engagement »

 

Depuis que je me suis investi en politique, après 20 ans d’activité professionnelle (dont 16 ans à mon compte), je place le renouveau des pratiques politiques au cœur de mon engagement. J’ai d’ailleurs formulé plusieurs propositions à ce sujet.

Comme la très grande majorité des Français, j’accorde une importance toute particulière au respect de la parole donnée. Père de famille, je l’ai inculqué à mes 4 enfants. Dans le monde professionnel, je ne supporte ni la tromperie ni le mensonge. Depuis toujours, je me comporte en politique comme à la maison ou au bureau, aucune raison de changer ! Dès lors, comment puis-je honnêtement encore défendre la candidature de François Fillon ?

Depuis les premières révélations de cette affaire, nous sommes incapables d’expliquer et de défendre notre vison de la France : le bruit de la chronique judiciaire occupe tout l’espace.

Pour tenter de redevenir audible, le lauréat de la primaire de la droite et du centre n’a d’autre choix que de radicaliser son discours. Il pense pouvoir reprendre la main. Mais une chose est certaine : ce choix tactique est très éloigné de « la certaine idée de la France » que je défends.

« Tenir coûte que coûte revient à ne confronter que les hommes et plus les idées »

 

Tenir coûte que coûte revient à ne confronter que les hommes et plus les idées. Qui parle encore de nos 2200 milliards d’euros de dette ? De l’éducation de nos jeunes ? De la compétitivité de nos entreprises ? Du sauvetage de notre système de retraites ? Ou encore de l’indispensable relance de la construction européenne ?

Les propositions des uns et des autres sortent dans une indifférence coupable.

Alors que je pouvais compter sur la double-investiture UDI-LR pour la deuxième circonscription de la Somme aux législatives de juin prochain, je refuse que l’échec de notre famille politique signe aussi la faillite de notre modèle démocratique et républicain.

« Je soutiens la décision de Jean-Christophe Lagarde de retirer le soutien de l’UDI à François Fillon »

 

Dès lors, je soutiens la décision de notre Président, Jean-Christophe Lagarde, de retirer le soutien de l’UDI à François Fillon. Le Bureau exécutif de notre mouvement, auquel j’appartiens, prendra une décision ce mardi soir. Pour ma part, j’appelle l’ensemble des adhérents directs de l’UDI à me faire part de leur avis à l’adresse mail suivante : h.dejenlis@parti-udi.fr

Avec tout mon dévouement et toute ma fidélité,

Hubert de Jenlis »

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens