Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 06:35

"Aujourd'hui, la favorite, c'est Marine Le Pen", selon Macron

Emmanuel Macron le 23 mars 2017 à Dijon.

 

PRÉSIDENTIELLE - S'il ne cesse de grimper dans les sondages, le candidat d'En Marche! se voit toujours comme "l'outsider" dans la course à l'Élysée.

À trois semaines du premier tour de la présidentielle, la cote de confiance d'Emmanuel Macron a grimpé en flèche à 42% d'opinions positives (+6), selon un sondage Harris Interactive diffusé lundi 3 avril. Un chiffre positif qui vient s'ajouter aux autres sondages le qualifiant pour le deuxième tour face à Marine Le Pen, laissant derrière François Fillon et Benoît Hamon, tous deux représentants des partis historiques de la Ve République. 

Pour autant, le candidat d'En Marche! ne se voit pas encore à l'Élysée. "Je suis loin d'être le favori, je reste un outsider", déclare-t-il dans un entretien au Monde lundi 3 avril. "Aujourd'hui, la favorite durable des sondages au premier tour et depuis longtemps, c'est Marine Le Pen", ajoute-t-il. 

"Ceux qui disent que Marine Le Pen ne peut pas passer le second tour sont les mêmes qui disaient que (Donald) Trump ne pourrait jamais gagner", poursuit-il. "On a énormément banalisé Marine Le Pen, le fait qu'elle serait au second tour et en même temps on ne veut pas réaliser qu'elle pourrait gagner", estime M. Macron, la voyant comme sa "principale adversaire". "Le débat principal se joue entre elle et moi, c'est-à-dire entre patriotes et nationalistes", analyse-t-il.

La question du vote utile

L'ancien ministre de l'Économie regrette que les candidats socialiste et Les Républicains entretiennent "une confusion très forte" en faisant de lui "la cible principale de leurs attaques". Il repousse par ailleurs que sa popularité serait due à la perspective d'un vote utile. 

"Vous pensez une seule seconde que les gens de gauche iront massivement voter François Fillon s'il se retrouve face à Marine Le Pen au second tour? À l'inverse, j'espère que beaucoup de gens de droite comme de gauche iront voter si nous sommes au second tour. À ce moment-là, se posera la question du vote utile, pas avant."

"J'ai rompu avec François Hollande"

Emmanuel Macron rend coup pour coup. Alors que François Fillon le surnomme "Emmanuel Hollande", l'accusant de suivre les idées du président sortant, son ancien conseiller assure : "Pour ma part, j'ai rompu avec François Hollande, car nous avions des divergences de fond. Je remarque, en revanche, que François Fillon, qui pendant cinq ans a été le collaborateur de Nicolas Sarkozy, n'a jamais osé lui dire quoi que ce soit ni prendre ses responsabilités en partant."

"François Fillon est en train de réaliser le rêve de Patrick Buisson de la convergence entre l'extrême droite et une partie de la droite dite républicaine", déclare-t-il également. Le candidat LR revient selon lui "sur tous les fondamentaux de la droite républicaine". Il prédit donc après l'élection "une recomposition entre une partie de la droite et l'extrême droite, que François Fillon le veuille ou non". 

Quant à Jean-Luc Mélenchon, qui "mange progressivement" la gauche de Benoît Hamon, il qualifie son positionnement de "gauche conservatrice et plus extrême". L'affaiblissement du PS est-il une bonne nouvelle pour la démocratie ? "Rassurez-vous, la démocratie peut survivre au Parti socialiste !", s'amuse le candidat qui vante son propre "jeune mouvement politique en bonne santé".

"Si je bats Marine Le Pen et que nous arrivons au bout de la recomposition de la vie politique et de notre action, je suis convaincu que la raison d'être du Front national sera très affaiblie", explique M. Macron.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens