Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 18:21

Martine Aubry «ne souhaite pas l’échec du président de la République», mais…

POLITIQUE Martine Aubry veut s’opposer à Emmanuel Macron, tout en espérant qu’il n’échouera pas…

 

Lille, le 13 octobre 2016. Conference de presse de rentree de la maire de Lille, Martine Aubry sur le site de Fives Cail.

Lille, le 13 octobre 2016. Conference de presse de rentree de la maire de Lille, Martine Aubry sur le site de Fives Cail. — M.Libert/20 Minutes

  • Martine Aubry appelle à un « véritable vote utile » pour le PS aux élections législatives
  • La maire de Lille redoute qu’Emmanuel Macron dispose d’une « assemblée de béni-oui-oui » pour appliquer son « programme de droite »

Compliquée, la position de Martine Aubry sur Emmanuel Macron. La maire (PS) de Lille, qui a finalement appelé à voter Macron au second tour de la présidentielle, tente de convaincre ses électeurs de voter PS aux élections législatives, pour combattre « le programme de droite » de la majorité présidentielle.

En conférence de presse ce mercredi, Martine Aubry a pourtant assuré qu’elle ne « [souhaitait] pas l’échec du président de la République, car la France va tellement mal ». Mais elle espère bien contrer ses plans.

« Je ne déteste pas Emmanuel Macron »

« Emmanuel Macron est de droite, il a un programme largement de droite, avec un gouvernement de droite. Au moins maintenant, on ne peut pas me reprocher de ne pas le soutenir », a expliqué Martine Aubry.

>> A lire aussi : En nommant Edouard Philippe, Emmanuel Macron veut casser la droite (et ça a déjà commencé)

Revenant sur ses critiques passées à l’encontre d’Emmanuel Macron (« ras-le-bol ! »), l’élue a tenu à s’écarter du registre personnel. « Je ne déteste pas Emmanuel Macron. C’est son programme qui m’inquiète. Il est dans l’incapacité à comprendre les difficultés des gens car il ne les connaît pas, c’est tout ».

Une assemblée de « béni-oui-oui »

Sa crainte : voir Emmanuel Macron disposer d’une « assemblée de béni-oui-oui », d’un « parlement à sa botte », formé en partie « de petits nouveaux qu’on a choisis au pif pour faire croire au renouvellement ». En face, les députés du PS seront là, espère-t-elle, pour « faire fonctionner la démocratie, mais sans opposition systématique ».

Une attitude assez analogue à celle qu’ont eu ses proches sous François Hollande, avec un succès plutôt mitigé. Mais Martine Aubry « ne se décourage pas », tout en confiant quand même : « J’ai 66 ans, aujourd’hui j’ai l’impression que tout ce que j’ai fait est abîmé et cassé ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens