Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 17:51

Les #5 infos des législatives aujourd'hui

 
Hamon soutient l'adversaire de Valls, le PS va devoir se serrer la ceinture, les Parisiens répondent à Guaino

Grands discours, petites phrases, propositions-chocs ou anecdotes… Chaque jour, franceinfo vous résume ce qu'il ne faut pas rater des élections législatives des 11 et 18 juin, après la victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle. Voici l'essentiel à retenir ce mardi 13 juin.

#1 Hamon appelle à voter pour l'adversaire "insoumise" de Valls

Le divorce est consommé entre Benoît Hamon et Manuel Valls. Dans un entretien au "Gros journal" de Canal+, le premier a appelé à voter "sans hésiter" pour l'adversaire du second dimanche prochain : la candidate de La France insoumise, Farida Amrani. Manuel Valls "est aujourd'hui sur un projet politique qui s'est éloigné de la gauche", a justifié l'ancien candidat à la présidentielle. "On ne peut pas vouloir, aujourd'hui, faciliter les conditions de licenciement (...) permettre demain (...) entreprise par entreprise, (une négociation) des conditions de licenciement. Ce n'est plus la loi !"

#2 El Khomri revendique (un peu vite) le soutien de Macron

Dans la 18e circonscription de Paris, le second tour opposera deux candidats Macron-compatibles, Myriam El Khomri (PS) et Pierre-Yves Bournazel (LR). Pour tenter de se démarquer, l'ancienne ministre du Travail a revendiqué lundi sur Twitter le "soutien officiel" du président de la République. Mais, selon l'Elysée contacté par franceinfo, elle s'est avancée un peu vite : "Oui, il la soutient, mais comme il peut soutenir tous les candidats qui se revendiquent de la majorité présidentielle..." Comme son adversaire, donc.

#3 La défaite coûte cher aux PS et aux Républicains

La claque reçue par ces deux grands partis au premier tour des législatives n'est pas simplement politique. Elle est aussi financière : depuis une loi de 1988, l'Etat accorde chaque année une enveloppe à certaines formations politiques, calculée en fonction de leurs résultats à ce scrutin et potentiellement amputée en cas de non-respect de la parité. Selon nos calculs, le PS pourrait perdre jusqu'à 18,5 millions d'euros par an. La facture est moins salée pour les Républicains, pour lesquels les pertes sont chiffrées à 5 millions d'euros annuels.

#4 Le Premier ministre favorable à "une dose de proportionnelle" à l'Assemblée

Avec la victoire écrasante de La République en marche qui se profile aux législatives, la question de la proportionnelle est revenue sur la table. Invité mardi de franceinfo, le Premier ministre Edouard Philippe s'est dit favorable à ce changement. "Une dose de proportionnelle à l'Assemblée nationale ne me choque pas, a-t-il déclaré. C'est utile parce que cela permet d'ouvrir la répartition des sièges à des courants politiques qui ont du mal à franchir le cap démocratique du scrutin majoritaire." Quelle dose exactement ? Comme Emmanuel Macron, Edouard Philippe ne se mouille pas sur le sujet.

#5 Les électeurs de la 2e circonscription de Paris répondent à Guaino

Séchement battu dans la 2e circonscription de Paris, Henri Guaino a qualifié ses électeurs de "bobos égoïstes" ou de "cathos pétainistes". Lundi, franceinfo est allé dans cette circonscription recueillir leur réaction. "Il n’a rien à faire ici, réplique l'un des habitants, Michel. Il se prend un bide, c’est de sa faute, ce n’est pas de la nôtre. Et il n’a pas à nous dire que l’on est des méchants bobos, des saloperies…"

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens