Les "bookmakers" britanniques réintègrent déjà Alain Juppé dans la course à la présidentielle

Quel sera le nouveau Président français ? Cotes au 1er février 2017 des principaux "bookmakers" britanniques.

Alors que la représentation des Républicains à l’élection présidentielle était pourtant actée, la cote de François Fillon perd de la valeur et les "bookmakers" vont même jusqu’à reconsidérer le candidat Alain Juppé comme potentiel futur Président français.

Ce dernier, candidat perdant du second tour des primaires de la droite, aurait entre 5% et 9% de chance de la remporter selon les parieurs britanniques. Si ces paris permettent de se faire une idée de la tendance de l’opinion publique, ils sont en ce moment d’autant plus intéressants qu’ils le réintègrent à une cote plus élevée que Benoit Hamon (et bien supérieure à celles - très basses - de Jean-Luc Mélenchon).

Pour la plupart des "bookmakers", Alain Juppé, qui n’est pas – ou pas encore – candidat aux élections, aurait environ deux fois plus de chance d’être le prochain Président français que Benoit Hamon, pourtant candidat officiel des socialistes.

Selon les parieurs toujours, Emmanuel Macron serait le grand gagnant de cette affaire. Il arrive en effet en tête des cotes, avec presque une chance sur deux d’être le futur vainqueur du scrutin présidentiel.

Quant à Marine Le Pen et François Fillon, ils seraient encore aux coudes à coudes, leurs probabilités d’élection variant entre 23% et 29% pour la première et 23 et 40% pour le second.

Si la majorité des "bookmakers" ont effectivement réintégré Alain Juppé dans les mises possibles, ils ne sont que quelques uns à l'avoir fait pour Nicolas Sarkozy, et à des cotes très basses.

Pourtant, comme le rapportait Le Point, François Fillon arrivait en tête des paris anglais dès l'entre-deux tours des primaires de la droite en novembre 2016, avec une côte à 1,61 contre 1 - soit environ 40% de chance d’être élu - chez William Hill, l’un des leaders du marché des paris britanniques.

Désormais en deuxième ou troisième position des paris, la suite de l’enquête concernant les emplois fictifs de sa femme pourrait bien creuser encore un peu plus l’écart avec ses concurrents, voire, qui sait, le mettre définitivement hors jeu…

Marine Clerc avec Loïc De la Mornais