Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 06:02

paulo-coelho

Je viens de lire son livre, Maktub,  et je voudrais vous faire partager quelques échanges que j'ai pu relevé sur son style d'écriture ainsi que de son expérience.

Ce livre est en grande partie composé des enseignements qu'a prodigués son maître au cours des onze longues années où ils se sont fréquentés. D'autres textes sont des récits qui ont été rapportés par des amis, ou des gens qui, bien qu'ils les aient croisés qu'une fois, m'ont laissé un message inoubliable.

J'ai sélectionné, dans ce volume, des testes publiés dans la Folha de Sao Paulo entre le 10 juin 1993 et le 11 juin 1994.


*

Imaginez une chenille. Elle passe la plus grande partie de son existence à regarder d'en bas les oiseaux volés, et s'indigne de son propre destin et de sa forme. " Je suis la plus méprisable des créature, pense-t-elle, laide, répugnante, condamnée à ramper sur la terre".

Un jour, cependant, la Nature lui demande de tisser un cocon. La voilà effrayée: jamais elle n'a tissé de cocon. Croyant être en train de bâtie sa tombe, elle se prépare à mourir. Bien que malheureuse du sort qui était le sien jusque-là, elle se plaint encore à Dieu ; " Au moment où je m'étais enfin habitué, Seigneur, vous me retirez le peu que je possède!". Désespérée, elle s'enferme dans son cocon et attend la fin.

Quelques jours plus tard, elle constate qu'elle s'est transformée en un superbe papillon. Elle peut voler voler dans le ciel et les hommes l'admirent. Elle s'étonne du sens de la vie et des desseins de Dieu.

 

*

An bord de la rivière Piedra se trouve un monastère entouré d'une végétation florissante - une véritable oasis au milieu des terres arides de cette région d'Espagne. C'est là que la rivière devient un cours d'eau torrentueux et se divise en de multiples cascades.

Le voyageur traverse la contrée, écoutant la musique de l'eau. Soudain, au pied d'une cascade, une grotte attire son attention. Il observe soigneusement la pierre polie par le temps et les belles formes que la nature a patiemment créées. Puis il découvre, inscrits sur une une plaque, les vers de Rabindranath Tagore :

Ce n'est pas le marteau qui a rendu ces pierres si parfaites, mais l'eau, avec sa douceur, sa dense et sa chanson.

Là où la dureté ne fait que détruire, la douceur parvient à sculpter.

 

*

C'est vendredi, vous rentrez chez vous et vous prenez les journaux que vous n'avez pas eu le temps de lire durant la semaine. Vous allumez la télévision sans le son, vous mettez un disque. Vous utilisez la télécommande pour passer d'une chaîne à l'autre, et vous feuilletez quelques pages tout en écoutant la musique. Les journaux ne contiennent rien de nouveau, les programmes de télévision sont répétitifs et vous avez déjà écouté ce disque des dizaines de fois. Votre femme s'occupe des enfants, sacrifiant le meilleur de sa jeunesse sans vraiment comprendre pourquoi elle le fait.

Une excuse vous passe par la tête: "Bon, c'est la vie!" Non, la vie, ce n'est pas cela. La vie, c'est l'enthousiasme. Essayez de vous rappeler où vous avez caché votre enthousiasme. Prenez avec vous votre femme et vos enfants, et tâchez de le retrouver avant qu'il ne soit trop tard. L'amour n'a jamais empêché personne de poursuivre ses rêves.

 

*

Sur les murs d'une petite église des Pyrénées, il est écrit :

Seigneur, que ce cierge que je viens d'allumer soit lumière et m"éclaire dans mes décisions et dans mes difficultés.

Qu'il soit feu pour que Tu brûles en moi l'égoïsme, l'orgueil et l'impureté.

Qu'il soit flamme pour que Tu réchauffes mon coeur et m'apprennes à aimer.

Je ne puis rester très longtemps dans Ton église, mais en laissant ce cierge, je laisse ici un peu de moi-même. Cela m'aide à prolonger ma prière parmi les activités de ce jour.

Amen

 

*

Un pèlerin traverse un petit village au plus fort de l'orage, et il aperçoit une maison qui brûle. E s'approchant, il distingue un homme assis dans le salon en flammes.

"Hé! Votre maison est en feu, s'écrie le pèlerin.

- Je le sais, répond l'homme.

- Alors, pourquoi ne sortez vous pas?

- Parce qu'il pleut, explique l'homme. Ma mère m'a toujours dit que, si l'on sortait sous la pluie, on risquait d'attraper une pneumonie."

Zao Chi commente ainsi la fable : Sage est l'homme qui parvient à se sortir d'une situation quand il s'y voit forcé.

 

*

Le fêtes de Valence, en Espagne,comportent un étrange rituel, élaboré autrefois dans la corporation des charpentiers. Tout au long de l'année, artisans et artistes construisent de gigantesques sculptures en bois. Puis, durant la semaine des festivités, ils les disposent au centre de la place principale. Les gens passent devant, discutent, émerveillés, émus par toute cette créativité. Le jour de la Saint Joseph, toutes ces oeuvres d'art, sauf une, sont brûlées sur un énorme bûcher, devant des milliers de curieux.

"Pourquoi tant de travail pour rien? demanda une Anglaise, tandis que les flammes immenses s'élevaient vers le ciel.

" Vous aussi, votre fin viendra un jour, lui répondit une Espagnole. Vous êtes vous déjà dit qu"à cet instant un ange demanderait à Dieu: Pourquoi tant de travail pour rien?.

 

*

Le philosophe allemand Friedrich Nietzsche a dit un jour :

"Il est vain de peser sans cesse le pour et le contre; se tromper de temps à autre fait partie de la condition humaine."

Le maître dit:

Il y a des gens qui mettent leur point d(honneur à avoir raison jusque dans les moindres détails. Nous mêmes, très souvent, nous ne nous permettons pas de commettre une erreur. Tout ce que l'on obtient par cette attitude, c'est la crainte d'aller de l'avant.

La peur de se tromper est la porte qui nous enferme dans le château de la médiocrité. Si nous parvenons à la vaincre, nous faisons un pas décisif vers notre liberté.

 

*

L'un des exercices de développement personnel les plus efficaces consiste à prêter attention aux gestes que nous faisons machinalement - par exemple, respirer, cligner des yeux, remarquer les objets qui nous entourent.

Ce faisant, nous permettons à notre cerveau de travailler plus librement, sans l'interférence de nos désirs. Certains problèmes qui paraissaient insolubles finissent par se résoudre, certaines difficultés que nous pensions insurmontables finissent par se dissiper sans effort.

Le maître dit:

"Lorsque vous devez affronter une situation délicate, efforcez-vous de recourir à cette technique. Elle exige un peu de discipline, mais les résultats peuvent se révéler surprenants".

 

*

Antonio Machado dit:

" Coup par coup, pas à pas,

Voyageur, il n'y a pas de chemin,

Le chemin se fait en marchant.

Le chemin se fait en marchant

et si l'on regarde en arrière

on voit le sentier que jamais

on ne foulera de nouveau.

Voyageur, il n'est pas de chemin,

Le chemin se fait en marchant."

 

*

Le poète John Keats (1795-1821) donne une belle définition de la poésie - que nous pouvons aussi entendre, si nous le voulons, comme une définition de la vie:

" La poésie doit nous surprendre par son excès délicat, et non parce qu'elle est différente. Les vers doivent toucher notre frère comme si c'étaient ses propres mots, comme s'il se souvenait  de quelque chose que, dans la nuit des temps, il connaissait déjà dans son coeur".

" La beauté d'un poème n'est pas toujours n'est pas dans la capacité qu'il a de faire plaisir au lecteur. La poésie est toujours une surprise, capable de nous couper la respiration à certains moments. Elle doit demeurer dans nos vies comme le coucher de soleil ; miraculeux et naturel en même temps."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Président de la Croix Rouge locale de Ham (80) J'ai écrit un livre paru en 2005 *Une Vie Autre et Nouvelle* édité par la Société des Écrivains. Président de la Croix Rouge de Ham (Somme) Membre du Conseil d'Administration Alcool Assistance (Somme) Secrétaire adjoint du bureau départemental de la Somme Membre du CCAS de HAM Somme
  • Contact

Recherche

Liens