Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 07:20

Salarié, chômeur, retraité... Si Marine Le Pen devenait présidente, voici ce qui changerait pour vous

La présidente du Front national a dévoilé son programme lors de deux jours d'"assises présidentielles" à Lyon, samedi et dimanche. Voici comment ces propositions pourraient impacter votre quotidien... et votre porte-monnaie.

Marine Le Pen entourée des membres du bureau politique du FN à la fin de son meeting à Lyon, le 5 février 2017.
Marine Le Pen entourée des membres du bureau politique du FN à la fin de son meeting à Lyon, le 5 février 2017. (STEPHANE AUDRAS / REA)

Ce sont 144 "engagements présidentiels", présentés dans un document de 24 pages (PDF). La candidate du Front national à l'élection présidentielle, Marine Le Pen a dévoilé, samedi 4 février, un projet qui doit permettre, selon elle, de "remettre la France en ordre" en cinq ans. Un programme tourné vers la "priorité nationale", un protectionnisme "intelligent", et la défense des bas revenus, mais qui manque encore de précisions sur de nombreux points. Un projet qui s'appuie aussi sur une prévision de croissance économique en France optimiste avec un bond de 1,3% à 2,0% de 2017 à 2018, pour finir à 2,5% en 2022. Un chiffre que le pays n'a plus connu depuis dix ans. 

Que vous soyez salarié, chef d’entreprise ou retraité, à quoi devez-vous vous attendre si Marine Le Pen était  élue en mai ? Franceinfo fait un tour d’horizon de ses principales propositions, et de leur impact sur votre situation.

Si vous êtes salarié

Marine Le Pen présidente, votre temps de travail ne devrait pas changer. Dans ses "engagements présidentiels", la candidate promet de ne pas toucher à la durée hebdomadaire légale du travail. Les 35 heures seraient donc maintenues. Une négociation pour un passage à 37 heures payées 37, ou 39 heures payées 39, sera uniquement possible "au niveau des branches professionnelles". La présidente du Front national compte également abroger la loi Travail, défiscaliser les heures supplémentaires et "maintenir leur majoration".

Si vous gagnez moins de 1 500 euros nets par mois, vous pourrez, en principe, bénéficier d’une "prime de pouvoir d’achat", financée grâce à une "contribution sociale" de 3% sur les importations. "Cette prime représentera près de 80 euros par mois", a précisé Marine Le Pen dans une interview au Monde (édition abonnés).

Si vous êtes retraité (ou le serez bientôt)

La "prime de pouvoir d’achat" promise par Marine Le Pen vous concerne aussi si votre pension de retraite ne dépasse pas 1 500 euros mensuels. Si vous bénéficiez de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), celle-ci sera revalorisée de 20%, selon le chiffrage du projet. Mais seuls les Français ou étrangers résidant en France depuis au moins vingt ans pourront désormais y avoir droit. Avec ces mesures, Marine Le Pen espère bien capter le vote des seniors, en particulier ceux qui bénéficient de petites retraites.

Autre mesure proposée par la candidate, après une série d'atermoiements au FN sur cette question, comme le rappelle Libération : baisser l’âge légal de départ en retraite à 60 ans, contre 62 ans aujourd’hui. Avec cette réforme, il ne faudra plus que "40 annuités de cotisation" pour obtenir une retraite à taux plein.

Si vous êtes chef d’une entreprise ouverte sur l’international

Vous risquez d'être sensiblement impacté par deux piliers du programme de Marine Le Pen : un "protectionnisme intelligent et le rétablissement d’une monnaie nationale adaptée à notre économie". La sortie de l’euro n’est pas écrite telle quelle dans son projet, mais elle est bien d’actualité. La candidate a précisé, dans une interview à Europe 1, que cette mesure serait effective "pour les Français", mais qu'"il est possible d’envisager une monnaie commune qui touche exclusivement l’Etat ou les grandes entreprises". Comme le note Le Figaro, ce projet reste flou — et ses conséquences pourraient être importantes : une monnaie nationale dévaluée, comme le souhaite le FN, pourrait entraîner des politiques d’austérité, une baisse des salaires et, in fine, une période de récession, poursuit le quotidien.

Si vous avez recours à des travailleurs détachés, ou souhaitez recruter des salariés étrangers, les choses risquent de se compliquer pour vous. Marine Le Pen promet de mettre fin à la directive "détachement des travailleurs" en France, et entend bien dissuader les entreprises de recruter des étrangers. Si elle est élue, "tout nouveau contrat d’employé étranger" fera l’objet d’une "taxe additionnelle", a-t-elle affirmé au Monde. Et le montant n’est pas anodin : il pourrait être de l’ordre de "10% du salaire brut mensuel du salarié étranger", a précisé Florian Philippot au micro de RTL. Précision importante du vice-président du Front national : cette taxe concernerait aussi les étrangers européens. Marine Le Pen compte bien remettre en cause également la libre circulation des travailleurs européens sur le territoire.

Si vous dirigez une TPE ou une PME

Marine Le Pen entend vous réserver une partie de la commande publique, "si l’écart de prix est raisonnable" avec la concurrence étrangère, et alléger vos charges sociales — sous réserve du "maintien de l’emploi" dans votre entreprise. La présidente du Front national, si elle est élue, entend également "alléger la complexité administrative et fiscale pesant sur les TPE-PME", en mettant en place un "guichet unique dédié" à ces démarches. Elle promet également de remplacer le compte pénibilité par un dispositif simplifié.

En matière fiscale, Marine Le Pen propose de maintenir le taux réduit de 15% de l’impôt sur les sociétés pour les TPE-PME. Si vous dirigez une PME, vous pourriez bénéficier d’un taux d’impôt sur les sociétés de 24%, contre 33,3% aujourd’hui.

Si vous êtes sans emploi

En dehors de sa "priorité nationale à l’emploi des Français", le projet de Marine Le Pen ne comprend aucune proposition visant directement les demandeurs d’emploi. Les termes "chômage", "chômeur" ou "demandeur d’emploi" sont d’ailleurs absents de son programme. Seule précision de la candidate : les recettes de la taxe sur le recrutement d'étrangers serviront à l’indemnisation des chômeurs français.

Si vous payez des impôts

La candidate du Front national s’adresse, une nouvelle fois, aux classes moyennes et populaires dans ses propositions fiscales. Si elle est élue, l’impôt sur le revenu pourrait baisser de 10% pour les trois premières tranches. Ni la TVA ni la CSG n’augmenteront, et la taxe d’habitation pourrait être revue à la baisse pour les ménages les plus modestes. En revanche, si vous payez l’impôt sur la fortune (ISF), celui-ci devrait être maintenu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ricky
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zuwala Richard
  • Le blog de Zuwala Richard
  • : Prévention et santé.Insertion de personnes en détresse sociale. Intervenant sur les problèmes d'addictologie.(alcool, drogue) Photographe amateur. Membre du bureau départemental et national fédération UDI de la Somme Vice Président de la Croix Rouge locale de Ham (80)
  • Contact

Recherche

Liens